Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les notes des experts, nouveaux arguments marketing dans les rayons ?

    Depuis quelque temps, j’ai remarqué l’apparition en Suisse, des autocollants ou des imprimés sur les produits qui sont le résultat de tests d’association de consommateurs ou de journal de défense des consommateurs ou de magazine professionnels spécialisés. C’est une belle revanche pour tous ces magazines qui, depuis de très nombreuses années, se battaient sur certains points contre les fabricants et les distributeurs.

    ötiquettes 012.JPG

    Les fabricants ont l’air d’enfin prendre en compte ces tests et en font même maintenant un argument de vente. Entre parenthèse, il semble que les fabricants sont plus attentifs aux revendications des consommateurs. D’ailleurs, un grand fabricant français de biscuits a décidé de diminuer et supprimer l’huile de palme dans ses produits.

    Mais, je m’interroge quant à la pertinence de l’apparition soudaine de ces notations pour le consommateur. Ҫa peut être judicieux pour des produits peu impliquants et peu complexes comme un savon. Par contre, je pense que l’introduction de ces indications dans le domaine des ordinateurs ou de la téléphonie mobile serait inappropriée.

    Dans le fond, c’est uniquement une signalétique avec une note dont nous ne connaissons pas les critères d’évaluation, faute de place sur l’étiquette.

    Dans le cas des caméscopes, les tests font la part belle aux critères de qualité de l’image et du nombre de fonctions incluses. Or, chaque produit est destiné à une cible particulière qui a des besoins différents. Un caméscope ultra compact, bon marché, avec un excellent rapport qualité-prix, doté de peu de fonction, ultra léger et avec une qualité d’image moyenne sera mal noté. En effet, ces derniers critères ont moins de poids dans le résultat final. Alors qu’il conviendra parfaitement à des non adeptes d’effets visuels qui aimeraient posséder un caméscope si petit qu’ils pourraient le tenir en poche et pouvoir filmer dès qu’une occasion se présente. Donc prendre ces notes pour argent comptant n’a en soi aucune valeur. Une note d’une nuée d’experts est donc subjective car ils prennent trop peu en compte les besoins de la cible, ce pourquoi et pour qui l’appareil a été créé. Exemple : une personne à petit budget qui désire réaliser des films uniquement pour les poster sur youtube ou dailymotion ou sur un blog n’a pas besoin d’un caméscope avec toutes les options et avec une qualité d’image optimale.

    Chaque caractéristique n’a pas la même importance pour tous. Il faudrait donc pondérer chaque paramètre en fonction des besoins de la cible.