Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • BP se paie notre tête dans une publicité

    J'ai reçu dans ma boîte aux lettres une  publicité arrogante et mesquine de BP.

    BP.JPG

    Je vous laisse admirer le jeu de mot : « ne laissez pas huit bons couler » avec des poissons en arrière-plan... « Pêchez des avantages », mais bien sûr ! Faut dire ça aux pêcheurs de Louisiane ils seront enfin content de pêcher quelque chose !

    Non mais je rêve ? Où se trouve la décence ? Des pêcheurs sont en train de  se casser le cul au large des côtes américaines pour ramasser le pétrole et ceci sans aucune protection fournie par BP et pendant ce temps des personnes avec des valeurs douteuses conçoivent des publicités. Il faut arrêter de prendre les gens pour des demeurés !

    Je n'ai rien contre les compagnies pétrolières, j'en ai contre les compagnies ordurières qui ne ramassent pas leurs déchets. C'est toujours les gentils bénévoles qui ramassent la merde des grosses compagnies faisant "trinquer"  leur santé tandis que les gros pontes des compagnies pétrolières trinquent au champagne à Roland Garros en haussant les épaules. Laissons les cadres du groupe se retrousser les manches, qu'ils aillent nettoyer ! Qu'ils assument les conséquences de leur stratégie jusqu'au bout. Leur avidité du profit maximum les a même amenés à violer leurs propres règles de sécurité.

    Faire une publicité quand on bousille actuellement le milieu marin, c'est de la provocation. Ce flyer salit la publicité.  Je défie n'importe quel professionnel du marketing de venir me dire le contraire

    C'est facile de faire des slogans sur du papier ou des déclarations dans les journaux. Quand il s'agit d'argumenter  sur un plateau télé face à des contradicteurs ou sur un  média social face à des internautes, c'est soudain le silence radio ou la débandade. C'est ce qu'on a pu constater, par exemple, avec le groupe Facebook de Nestlé dans l'affaire de l'huile de palme.



    Laurent Opoix


  • La glace américaine menacerait-elle la neutralité et E.T aurait-il été plus heureux ici qu'en Californie ?

    Ben & Jerry débarque en Suisse et quand j'aperçois  leur affiche, j'avoue mon impuissance à saisir le sens du message. Est-ce encore une publicité crée par des Suisses-allemand et déclinée pour le marché romand par un germanophone bossant dans une agence romande ?

    (Vous pouvez cliquer sur l'image pour l'agrandir)

    ben&Jerry.JPG

    Je ne connais pas l'expression « pièce de résistance » c'est déjà mal parti ! Après recherche sur le net, il  semble que ce soit :  la partie principale d'un menu. Une autre définition parle de pièce de viande où il y a beaucoup à manger ! A l'aide d'un jet de dés, j'élimine la seconde définition et je ferme mon navigateur laissant les internautes se mettre d'accord sur les multiples définitions.

    Merci Ben & Jerry grâce à vous mon bilan s'enrichit d'une expression de plus, bon faut dire que j'ai du mérite, un autre aurait laissé tomber l'affaire.  Pour ma défense contre une soi-disant déficience de richesse du langage, je réplique que nous utilisons sous nos latitudes plutôt l'expression « un plat de résistance » Je suis persuadé qu'une majorité ne comprend pas la publicité comme l'aurait voulu les publicitaires. En résulte un message mal interprété ou zappé. Utilisé un terme qui est l'apanage d'une classe sociale aisée et cultivée ou propre à une profession, c'est bien, à condition qu'on vise cette clientèle en particulier.

    Le publicitaire est un homme cultivé, enfin disons que c'est une qualité essentielle pour son travail. Toutefois, il faut choisir des expressions partagées par le plus grand nombre.  Ils devraient utiliser pendant qu'ils y sont, le mot nonobstant, que l'on abuse dans les polycopiés de l'Uni et dans les thèses mais qui en dehors de cette caste académique est pratiquement inconnu au bataillon de monsieur tout le monde. Je voulais en venir au fait qu'il faut utiliser des mots intelligibles par le plus grand nombre pour supprimer toute équivocité du langage, un peu comme dans cette phrase d'ailleurs !

    Continuons, il y a peut-être un message caché, comme dans un kinder surprise, qui ferait écho à la petite phrase peace and love & Ice cream, inscrit sur l'affiche. Les romans policiers me posent déjà problème, alors avec leur message où il y a peut-être plusieurs degrés de lecture, ça me désespère un jour de rentrer dans la P.J

    La paix...l'amour...la résistance... Je connais amour...gloire...& beauté  A moins qu'il faille chercher plus loin, se tourner vers un slogan moins glamour celui-là : travail...famille...patrie... Est-ce l'annonce d'une nouvelle forme de Pétainisme ?

    Est-ce une affiche anti-résistance destinée à anéantir toute critique sur l'impérialisme économique et culturel américain ? La firme essaie de nous dire qu'elle nous envahit, qu'il ne sert à rien de résister et que nous  ferions mieux de faire l'amour, fumer un pétard et manger une glace qui ferait passer celle de Mövenpick pour allégée?

    Là où il y a du pétrole et du fric, ils rappliquent dare-dare avec des cigarettes, du chocolat et maintenant des glaces, ah ils sont forts ces américains ! Si l'Amérique est si extraordinaire, pourquoi l'extraterrestre E.T qui a la chance d'atterrir dans le climat agréable  du riche état Californien est sujet à un mal du pays dans le film ? Pourquoi n'a t-il pas demandé une green card, bon sang ? Parce que si le film se passait en Suisse, je vous prie de croire qu'il serait resté, on lui aurait fait un cadeau fiscal, on l'aurait initié au yodle et à la lutte à la culotte. On l'aurait même envoyé chanter à l'Eurovision comme on l'avait fait en 1988, dans un élan de générosité inhabituelle envers les étrangers, avec Céline Dion.  E.T premier extraterrestre pacifique du cinéma chantant pour le pays de la neutralité ! E.T la seule femme qui aurait pu te comprendre c'est une suisse-allemande, E.T t'es décidément trop con !

    En conclusion, cette affiche est un yin et un yang rigolo avec un côté paix et amour et de l'autre(enfin d'après ce que j'ai compris) un clin d'œil militaire avec le mot « pièce d'artillerie » qui est ici remplacé par un terme pacifique et gourmande de « pièce de résistance " Armée, résistance, débarquement, guerre, douceur, neutralité suisse, peace and love... vous me suivez ? Oh hé puis merde ! il faudrait des sous-titres !


    Laurent Opoix

  • La vidéo en un tour de mappemonde

    J'aime la vidéo au petit budget et créative et justement celle-là en fait partie. Avec un temps oscillant qui me questionne sur le quand ? de ma prochaine promenade, c'était le jour parfait. Un dépaysement rapide comme si le monde était une succession de pâtés de maisons.


     

    Laurent Opoix