Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La publicité par annonce au haut-parleur

    La maman du petit robin est attendu à la caisse…

    La raison d’être du haut-parleur dans une piscine est d’annoncer la fermeture mais surtout pour interpréter la célèbre phrase-type « la maman du petit ….. est priée de venir chercher son fils à la caisse » Cette phrase est également un "best-speaker" dans les magasins.

    Voici une opération belge de street marketing qui détourne cette situation pour faire passer un message publicitaire. Une action bien pensée à mettre au bénéfice d’une ligne téléphonique (Opvoedingslijn.be) qui donne des conseils pour des parents débordés par des enfants qui présentent des problèmes de comportement.

    C’est drôle et d’un esprit "bon enfant".


     

    Laurent Opoix


  • Instantanés des passants de ma ville avec Google Street

    Ah les jeunes et les jeux vidéos c’est devenu fusionnel ! Déjà à mon époque, je squattais mon premier ordinateur : le Commodore 64, (l’étape de l’évolution juste après la machine à écrire) on jouait des heures sans sourciller. Ma mère venait et disait à mes potes et moi « – vous voulez pas sortir  prendre l’air ? » Et c’est vrai que ça faisait du bien de prendre l’air, d’aller taper dans un ballon.

    De nos jours, les parents disent à leurs enfants «  - vous voulez pas aller faire du vélo ou du basket ? Ou je ne sais pas moi, une activité qui vous donne un teint humain ! » Ils te répondent « - ouais, ouais, tu saoules trop ! z’y va, !c’est bon là,  trace ! » Tu repasses plus tard et ils ont toujours la même mine de laitier qu’un membre de la famille Adams. Tu leur lances « - alors ça s’est bien passé votre sortie ? », eux «  - oui on est allé se promener du côté de….., « - ah c’est bien ! et, vous aviez assez de monnaie pour le bus ? », eux «  - mais non, inutil avec Google Street  !» Il te prend soudain une envie de les envoyer dans une mine chinoise !

    Ils jouent jusqu’à rendre l’air dangereux pour leur santé. L’air, ils  ne savent plus trop à quoi ça sert, à part pour fourrer leur nike air.  Faudra vraiment que les constructeurs de consoles pensent à incorporer un masque à oxygène au cas où.

    Faites sortir vos enfants c’est bien pour leur taux de réussite pulmonaire, ok mais dans un pays comme le Brésil, suivant dans quel quartier où vous habitez vaut mieux que vos enfants restent à l’intérieur. Les alentours de la maison peuvent s’avérer pires que leurs jeux vidéos comme on peut le voir sur Google Street dans les villes de Rio et de Sao Paolo.

    http://www.lepost.fr/article/2010/10/11/2259963_quand-le-bresil-se-met-a-google-street-view-attention-aux-images-choquantes.html

    A Lausanne, ville où il fait bon se reposer et travailler, tu peux te promener partout c’est sans danger. Tu croises pas de cadavres qui jonchent les rues à part des renards écrasés. Quoique en  regardant de plus près, il y a des choses bizarres qui se trament.

    Mais que fait-il ?

    Doc2.jpeg

    J’ai beaucoup d’imagination sauf que pour deviner ce qu’il fait... Est-ce qu’il est en train d’exercer un métier ou est-il en plein hobby ? Il grave un code QR sur un arbre ?

    Comme métier, je dirais biologiste. J’ai l’impression qu’il est inquiet pour la santé de cet arbre et qu’il lui prend le pouls et mesure son taux de chlorophylle. J’ai une autre hypothèse : il est en train de ramasser des feuilles à ces  heures perdues pour se constituer un herbier. Il tient dans sa main un truc que je n’arrive pas identifier. C’est une sorte de calepin ou alors c’est un I-Pad. Mystère.

     

    J’aime cette photo c’est toute la poésie gestuelle de Lausanne qui s’exprime dont le mime Marceau a tant loué les mésanges ou mimer les louanges enfin je ne sais plus, peu importe.

    bras.jpeg

    Le geste est sincère, il est passionné le quidam mais un peu trop altier, je lui aurais bien mis un 10 de l’école des chicanes sauf qu’il finit le mouvement un peu haut à mon goût.

    Il est tellement emporté par son élan qu’il loupe la touche finale en oubliant de fermer le poing ce qui est insultant pour des gens grossièrement bien élevé. Il sortait peut-être d’un cours sur la communication non-violente et comme un fumeur bientôt repenti, il s’est fait un dernier petit plaisir avant de mettre un terme définitif à sa vie de grossier passant.

     

    Quelle image émouvante !! KIKI et pèpère qui font du vélo ! On dit que le meilleur ami de l’homme c’est le chien, ce qui est vrai, c’est que l’inverse n’est pas vrai. Vous me suivez ?

    chat.jpeg

    Question. Kiki et pèpère sont sur un vélo, pépère prend un virage trop serré qui reste-il ? C’est pèpère pendant que KIKI va étaler ses boyaux sur le bitume. Monsieur ne se rend pas compte des risques qu’il fait prendre à sa boule ébouriffée. C’est dangereux Monsieur de nous faire le remake de Diabolo et Satanas !


    Tiens, tiens tiens est-ce des gens du voyage en soucoupe alors qu'on a prévu aucune aire de stationnement ? Ils auraient pour avertir ! Déjà que le syndic (maire) de Lausanne s'était plaint des gens du voyage en caravane qui laissaient des besoins et des sacs poubelles dans la forêt !

    http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/19862018

    ovni-lausanne.jpeg

    Là, l'élu vert de Lausanne va vraiment péter une durite s'il apprend que des hommes verts squattent nos airs. Le problème c'est que les besoins d'ovnis ne sont pas biodégradables sur cette planète, il faudrait aller chercher de la sarcochaux une matière qui s'attaque à tout ce qui vient d'ailleurs. On en trouve en abondance sur la planète pum.

    L'autre hypothèse est un drone de l' "Observatoire des mensonges de la gauche". Ca doit être un métier pénible de traquer des mensonges, ceux-là méritent une retraite avant 67 ans. Débusquer du mensonge chez les autres alors que tu peux en attraper à la pelle mais sans effort et en plus grande quantité dans tes propres rangs, c'est déprimant !

     

    L.O

  • De mon blog à un job

    but.jpgVoilà une bonne grosse tranche de temps que je n’avais pas blogué, je ne savais plus sur quel clavier danser.

    A vrai dire, je m’étais accordé une « plage » de temps afin de savourer pleinement une excellente nouvelle pour moi.

    Après maints efforts, voici le réconfort, un job en or !

     

    Je suis engagé par une agence de communication comme assistant junior en publicité et marketing… et j’en suis trèèèès content !

    Je vais exercer dans le domaine que j’ai tant convoité…

    Je commence au mois de novembre, c’est une nouvelle page, je dirais même dans mon cas, un aréopage ;-) qui s’ouvre à moi.

    Quel soulagement de m’être désincarcéré à l’aide de ma plume aiguisée de la chape de plomb qui scelle les gens dans la précarité !

    Je reviendrais sur cet événement grandiose pour moi et qui constitue le point d’orgue d’un combat où les difficultés rencontrées sont, selon moi, importantes à faire partager.

    L’écriture sur le net me tient trop à cœur et m’a trop apporté pour que j’arrête comme ça mon blog mais c’est évident que j’aurai moins de temps, je ne lâche pas pour autant le « micro ». A moi de m’organiser pour continuer à faire vivre ce blog qui m’a épaulé dans ma quête, mon combat.

     

    Laurent