Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Comment DSK s’est pris les couilles dans la moquette

    Pris la main dans le sac, le vieux briscard de la politique s’est suicidé médiatiquement.

    Coupable, non coupable ?

    strauss-khan, coupable, sofitel, sexe scandale

    En tout cas, il ne manque pas de défenseurs, tous les Strauss-Khanien et les potes du dimanche sont montés au créneau.

    Comme des déçus du PMU, ils défendent leur canasson, promis selon les sondages, de finir premier. Tout se déroulait bien, ils le voyaient président, mais une couille est vite arrivée, il a faillit, finit sali dans une saillie pas consentie. Pauvre petit bonhomme ! Heureusement, il peut compter sur le philosophe de guerre, BHL, plus télévangéliste que philosophe. Son œuvre est inversément proportionnelle à sa couverture médiatique. Il a traité de « petits mecs » des intervenants, s’est lâché  d’un « vous vous foutez de ma gueule ! » lancé à la journaliste Pascale Clark qui ne faisait que poser une question anodine. Pour un philosophe, il ne se pose pas beaucoup de questions. Selon lui, DSK, s’il est coupable a déjà payé en étant à la une des médias. BHL nous dit que c’est lâche d’attaquer un homme à terre, en même temps, il est plus souvent à l’horizontal et comme on l’a épargné quand il était debout, on ne va pas encore l’épargner parce qu’il  a les couilles qui ne touchent plus terre.

    Il charrie un peu l’ami à la coupe de cheveux asymétrique. Pauvre petit bonhomme ! Il y a sûrement une explication. C’était selon ses défenseurs un séducteur….

    Excusez-moi, mais il y a un fossé entre un séducteur et un violeur. Forcément, la femme de chambre est pauvre donc elle en voulait à son argent et était sous le charme PUISQUE c’est un séducteur.

    C’est bien connu, toutes les femmes ont envie de coucher avec un homme riche qui a l’âge de leur grand-père.

    Mais il y a forcément une explication à décharge,  et là des hypothèses se dessinent :

    En bon économiste, professeur dans l’âme, Dominique est un excellent vulgarisateur. Il voulait expliquer à cette pauvre femme le PIB. Pour bien faire, il a voulu matérialiser son produit intérieur brut sur son chemisier. Il est comme ça, Dominique, généreux, voulant que la bonne reparte un peu moins conne avant de se coucher. Son métier déteint sur sa vie privée et il se mélange un peu les pinceaux, se lâche. En public, il demande aux états de se serrer la ceinture. En privé, il somme les habitantes de se desserrer la ceinture. Il préconise le plan d’austérité à la Grèce et avec les pauvres femmes, il opte pour le plan Marche-Cheval, une sorte de plan Marshall hormonal. Il n’y a pas de petites économies, pas de micro et macro-économie, mais la maquereau économie.

    Seconde hypothèse :

    Il sortait de sa douche, il y avait un embranchement pas clair, il croyait que c’était la call-girl qui était en avance pour la partouze et c’est parti en couille. Ca pourrait être la ligne de défense. S’il est coupable, la défense va être drôllisime, pas possible autrement. Ca va être graveleux, je crois savoir que les avocats de DSK ont engagé Jean-Marie Bigard pour écrire leurs textes.

    Je veux bien croire qu’on lui donnerait la chambre du commerce sans confession, mais de là à lui donner la femme de chambre avec…

    Il semble secoué par cette affaire, son visage miné a fait la une de toute les couvertures.

    Ce que j’apprends de cette affaire, c’est quoi ?

    Le big boss de la finance mondial nous a prouvé qu’il est pas FMI miné. Le couillu éperdu de la chambre 2806 est un bon économiste qu’on se le dise ou plutôt le PS nous le dit. Et qu’il se relèvera et récupérera son téléphone et qu’il n’y laissera pas son slip dans cette affaire.

    Ce que j’apprends aussi du PS, c’est qu’enquêter pour agression sexuelle relève d’un puritanisme exacerbé d’américains ! Je dois dire qu’ils font fort le PS, ils n’ont pas saisi le sens d’agression sexuelle, mais se défendent bien dans l’agression culturelle.

    A les entendre, les affaires de mœurs pénalement condamnables relèvent de la sphère privée !

    Que la présomption d’innocence prime sur le devoir d’informer !

    Mieux vaut ne pas avoir d’amis. Cette défense qui nie l’existence de la victime et renverse les rôles pour faire de Strauss-Khan une victime, ridiculise le PS et les amis de DSK. Entendre Harlem Désir en faire appel au président Sarkozy pour aider à sa libération, c’est hallucinant.

    Le droit de cuissage est réhabilité avec le PS.

    Mettre ses intérêts électoraux au dessus de la loi et au dessus de l’intérêt du pays, c’est déplorable pour ce parti.

    Il n’est peut-être pas coupable, mais il semble que les langues se délient et des témoignages font état d’agressions sexuelles. Et je ne pense pas que ces femmes s’amusent à parler de ça pour nuire à Strauss-Khan, elle n’ont rien à y gagner.

    Si l’affaire du Sofitel avait eu lieu en France, elle aurait été étouffée, j’en suis persuadé. De plus, les victimes de ce genre d’acte fait par des hommes puissants, sont découragées de porter plainte vu la mentalité de caste en matière de plainte dans ces affaires.

    En France et sûrement dans les pays alentours, on voit derrière chaque dénonciation une femme trop pressante qui se vengerait d’être repoussée, je comprends que les victimes qui souffrent dans leur chair ne veulent pas subir une deuxième agression de l’opprobre publique. La victime, en France, se retrouve une deuxième fois agressée par une tranche de la population néanderthalienne alors c’est compréhensible qu’on ne trouve pas de victime pour porter plainte.

    Le bon samaritain du FMI s’économise les usages de bien-séance, tire sous sa couverture les femmes, qu’elle disent oui ou non ça n’a pas d’importance, il a pu le faire sans être dérangé jusqu’ici en France. Mais aux USA, tu tires sur la couverture d’autrui, tu te fais couvrir d’une bonne couverture médiatique et tu te retrouves comme un gros con, les menottes aux poignets, flashé comme une caisse grillée au feu rouge.

    Des journalistes et des politiques, comme Jack Lang, ont critiqué cette façon de faire des américains.

    Moi, ça ne me choque pas, ce qui me choque c’est le déni de certains Français, c’est la pondération des versions en fonction des statuts des personnes. Et c’est surtout l’agression présumée et les révélations en France qui s’avèrent très gênantes. Le complot, j’y crois pas mais au con ploteur, j’y crois davantage.

    Heureusement que les américains traitent ça avec toute la considération méritée à cette affaire.

    La justice met tout en œuvre pour faire la lumière. En France on aurait traité ça la bite sous le bras en mettant tout de suite en doute la version de la victime et du coup les journalistes auraient été complaisants envers Strauss-Khan.

    C’est bien que cette affaire, si je puis dire, éclate aux Etats-Unis. En voyant les journalistes des autres pays, notamment anglo-saxons, qui se posent la question du silence des médias français sur la violence de DSK, connue apparemment de pas mal de journalistes, ils se rendent compte que c’est pas normal et qu’ils auraient dû en parler et mettre ça sur la place publique quitte à le couler médiatiquement. Il fallait arriver à une agression pour qu’ils traitent, comme il se doit, le vieux pirate du PS.

    Je crois qu’il faut un psy au philosophe BHL et tout ceux qui pensent comme lui.

    Il faut l’épargner disent certains fous. Il n’est pas encore coupable, soit.

    Mais DSK a déjà  apparemment agressé donc on ne doit pas l’épargner,

    et au nom de quoi l’épargner ?

    De son statut ?

    Il faut instaurer un couvre feu médiatique pour les grands de ce monde ? 

    Circulez il n’y a rien à voir, tracez votre biroute ?

    C’est tout français ça. Kerviel, employé de sa banque a été mis au pilori et personne n’est venu crier à la présomption d’innocence. Il a été traité de la même manière et ça n’a gêné personne.

     

    Laurent Opoix

     

    P.S. N'y voyez pas un texte de droite, je ne vote pas à droite.

  • L'évolution à Tally fourchon

    La publicité c'est entre autre de délivrer un message compris par toutes les personnes à qui on s'adresse. Reprendre des choses qui font partie de la culture commune pour les pasticher c'est une manière d'utiliser une image déjà présente et comprise dans l'esprit des gens. L'illustration  de l'évolution est par exemple archiconnue :

    évolution

    Et que peut on faire de cette image ? La suite c'est deux manières de réaliser une publicité en voyant l'évolution de manière totalement opposée. Je dirais même deux visions bien distinctes de la femme !

    publicité, pastiche, évolution, homme

     

    publicité, évolution, sexy, femme, régression

    Et pour finir cette image représentant l'évolution au sein d'une agence de publicité repêchée dans la bonne mémoire du web :

    évolution en miieu publicitaire, gag, humour

     

    Les outils :
    Dw : dreamweaver
    Fl : Flash
    Ps : Photoshop
    Ai : Illustrator
    P : Powerpoint
    X : Excel
    e : Entourage

    Les postes :
    AD : Directeur artistique
    ACD : Assistant directeur de création
    CD : Directeur de création
    ECD : Directeur de création exécutif
    CCO : Patron

     

     

    Laurent Opoix

     

  • Le métro joyeux

    De retour sur mon blog après un bail, pas que je n’avais rien à dire mais que le cœur et le temps n’y était plus. Occupé à gérer diverses choses dont un déménagement, j’ai mis de côté mon clavier. J’ai laissé Lausanne derrière moi pour aller m’installer un peu plus loin. Des cartons plus tard et me vlà plus près des flots. Un lieu plus propice à l’écriture et à la réflexion.

    Je vous propose cette vidéo que vous connaissez déjà certainement  (j’ai toujours un wagon de retard en ce moment). Je l’avais découverte dans l’émission consacrée au web « l'œil de links » sur le site de Canal Plus. Voici la vidéo d’un génial internaute, une sorte de militant par l’image qui milite à sa façon en réalisant des vidéos indéfinissables avec un message derrière.

    Le genre de chose que seul internet peut procurer. Cette vidéo se passe dans le métro et elle est bestiale, humainement parlant.Si vous voulez faire le plein de bonne humeur que ce monde peut chémar à l'envers même à l'heure du pas plus tard que hier et du chacun pourquoi et du tout ensemble sans moi !

     

    Laurent Opoix