Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Biographie monstre ratée de Paul-Loup Sulitzer

    J'adore les biographies et autobiographies. Rien de bien intéressant depuis un moment côté sorties, puis au hasard d'une émission sur France info, j'apprends l'arrivée en libraire de la biographie de Paul-Loup Sulitzer, intitulée, tenez-vous bien, "Monstre sacré".

    biographie,livre,sulitzer,critique,récit,monstre sacré

    Ses livres me sont incconnus mais son parcours promettait à mes yeux une biographie intéressante. Sa qualité d'autodidacte et sa fibre entrepreneuriale - il a commencé par monter une entreprise - sont des qualités qui m'intéressent. Il est venu sur le tard et par hasard à l'écriture de romans. Sa biographie avait un potentiel intéressant.

    Je me procure le livre, le lis et surprise ! De toute les biographies que j'ai lues c'est la pire.

    C'est un sacré bordel. Il y a une chronologie très vague à la "Code Quantum".  Déroutant, cela commençait mal. Malheureusement, le reste était du même tonneau.

    J'ai cru à un moment que c'était un canular orchestré par les Yes Men.

    Les choses intéressantes il les développe pas, il se contente de les survoler. Les anecdotes sont rares et d'une banalité affligeante alors qu'il a sûrement de quoi raconter de ce côté là. Par exemple, il parle d'une rencontre avec Marlon Brandon mais on ne connaît pas la chute comme si interrompu il avait quitter son clavier en plein milieu de l'histoire sans jamais la reprendre.

    Au début ça va, il parle du cadre familial puis il parle du rapport négatif qu'ont les français avec l'argent. En gros les Français ont un gros problème avec ce sujet. Bref, Paul-Loup, on s'en fout et pour une fois qu'un pays ne met pas l'argent comme valeur suprême....

    Plus loin, le livre prend clairement une tournure de règlement de comptes contre des médias et le milieu littéraire Objectivement les attaques portées contre lui était la plupart du temps à côté de la plaque ou disons à côté de son personnage mais de là à occuper autant de pages dans une biographie, ça lèse le lecteur qui attendait autre chose. Seulement, il continue avec son ancien beau-père, qui, effectivement, est un vrai escroc.... Mais franchement autant de lignes pour cet escroc Jacobson....C'est la biographie de Paul-Loup ou de l'ex beau-père Jacobson ? Merde quoi !

    Ces lourdes et longues attaques mangent le livre, il ne reste plus qu'un trognon de vie à lire. 

    La fin du livre est un résumé des derniers ouvrages qu'il a écrit de la main des autres. Comme s'il voulait faire un peu augmenter les tirages de ces derniers bouquins. Et puis question cruciale, pourquoi, oui pourquoi parle t-il soudainement de la Nouvelle-Calédonie de long en large alors que ça n'a eu aucune influence décisive sur sa vie ? On devine qu'il a découvert cette région dernièrement et aime y passer ses vacances. Quel intérêt si ce n'est aucun ? Le point d'orgue du livre c'est quand il dit qu'il est le seul écrivain qui a tout prévu avant tout le monde.... de la chute du mur de Berlin à la crise actuelle. 

    Je rêve mais non c'est pas tout.

    Il déclare sans rire que ces 50 ans dernières années en littérature, il ne faut retenir que Sagan et lui-même.

    Alain Delon est quelqu'un de mégalomane mais croyez-moi à côté de Sulitzer c'est rien. Je savais pas qu'il était à la base de tout, Sulitzer. Il déclare qu'il est l'inventeur du marketing littéraire. Si ça peut lui faire plaisir.

    Sans oublier son grand projet de concurrencer Disneyland avec un immense parc d'attraction dédié... au comte Dracula, prévu en Roumanie. Je vous jure ! D'après lui, Dracula pour les roumains c'est comme Bruce Lee. Si tu as pas envie de rire quand tu lis ça c'est que t'as subi une opération et que tu veux pas te faire péter les fils de suture. 

    Alors attention si vous vous battez avec des roumains, ils mordent !

    Comment lui dire ? Je laisse les enfants expliquer ä Paul-Loup pourquoi ils préféront toujours aller à Disneyland que de se bouger jusqu'au fin fond de la Transylvanie pour Dracula Parc.

    La Fin du livre nous tire d'affaire mais c'est sans compter sur le sens du feu d'artifice de Sulitzer.  Généralement un auteur finit par des remerciements à ses collaborateurs et intimes, mais lui NON !

    Fallait voir plus GRAND !!!

    Je vous rappelle quand même que selon des sources proches et sûres c'est l'inventeur du marketing littéraire. Et voilà, son esprit génial invente quand tu t'y attends le moins, le listing littéraire !

    Il nous offre une liste interminable : amis, connaissances, rencontres. Il doit y avoir au bas mot, plus d'un demi millier de noms ! 

    L'impression donnée est qu'il veut frimer avec les grands noms côtoyés. Il y a tout le gotha parisien et extra muros et même des gens extradés de leur cerveaux. 

    Les extradés du cerveaux : Arthur, Massimo Gargia, Frigide Barjot, Benjamin Castaldi, Marc-Olivier Fogiel, Jean-François Copé, Sophie Davant

    Des types qu'il a croisé, bonjour au revoir ! : Harrison Ford, Franck Sinatra, Yul Brynner, Elvis Presley

    Des plus intimes : L'Ami Louis

    C'est vraiment la première fois que je vois ça. 

    Ca permet à des nuls de la télé de la liste d'être flattés et de l'inviter. C'est un peu la liste du bac certains où les people demeurés vont voir s'ils sont sur la liste et si oui, achèteront le livre parce que leur nom figure dessus.

    En résumé ce livre tout en modestie est une coquille vide sans grand intérêt. 

     

     

  • Pourquoi la vidéo d'Amnesty International Suisse, en vue des votations du droit à l'asile, est bête à manger du foin


    En Suisse, le 9 juin prochain, le peuple devra se prononcer sur une votation concernant la loi sur l'asile. 

    Et surprise Amnesty International a réalisé une vidéo pour voter contre. En effet, je suis toujours aussi sidéré lorsqu'une ONG vient se mêler d'un processus démocratique tel que le vote. 

    Qu'ils créent un parti politique au lieu de dire au peuple ce qu'il est bon de voter ! 

    Et la pertinence du spot ?

    Sur une échelle de forain, je lui mets le grand huit. C'est vraiment absurde leur action.

    Le film se veut rigolo. AHAHA super drôle. Quelle créativité !!!!

    Voilà le topo pour le visuel.

    Le staff de com s'est dit "On transpose les images de boat people, à la Suisse. Héhé qui n'a pas d'accès à la mer..reureuheu... mais des lacs..donc..mettons à la place des bateaux, des pédalos et déclinons cela avec un téléphérique."

    Rassurer les gens que les pédalos ne seront pas détournés de leur usage et que leur salon ne sera pas envahit et leur télé squatée est une manière pour le moins originale de dire aux  gens qui ont l'intention de voter oui que ce sont des crétins.

    ...Euh...Faire.....passer...les gens..qu'on est censé convaincre pour des abrutis ... 

    C'est une méthode de persuasion débile ou je me trompe ?

    A ce stade là on peut dire que l'argent du donateur a servi à insulter le camp adverse.

    Classe ! Amnesty.. très classe !!!

    Et l'argumentaire du spot ?

    Ce qui me fait délirer c'est la pauvreté de l'argumentaire du spot. Il tient à un seul argument sous forme d'un chiffre : 0,5 %. Bien trouvé, ça fait petit, ridicule ce chiffre...

    Seulement ce chiffre n'est relié à rien, ce qui est totalement aberrant !

    C'est comme montrer un objet en dehors de son décor. Il faut remettre cela dans un contexte général. Et même si tu te rends sur le site pour en savoir plus tu constates qu'ils développent pas grand chose. 

    Si on élargit un peu notre vision aux autres pays européens on s'aperçoit que la Suisse est dans le haut du classement du nombre de demandeurs d'asile par millions d'habitants.

    La Suisse a proportionnelement, près de 3,5 fois plus de demandeurs d'asile que la France. La Suisse a 3'005 demandes par millions d'habitants contre 865 pour la France. 

    http://www.touteleurope.eu/fr/actions/citoyennete-justice/securite-justice/presentation/comparatif-les-demandes-d-asile.html

    Ou 7 fois plus que l'Angleterre !!! Deux pays qui ont une population parmi les plus bigarrées !

    Seul trois pays ont en proportion de sa population plus de demandeurs d'asile que la Suisse : La Suède, Malte et le Luxembourg, sauf que ce pays a le taux d'octroi d'asile le plus bas d'Europe, ce qui n'est pas le cas de la Suisse. 

    http://www.ejpd.admin.ch/content/dam/data/migration/statistik/asylstatistik/jahr/2012/stat-jahr-2012-kommentar-f.pdf 

    Le taux d'octroi de l'asile en Suisse, en 2012, était de 11,7 % contre 8% en France. Le Luxembourg a accordé l'asile à 1,7 % du total des demandes. 

    A noter qu'en 2011 le taux d'octroi de l'asile en Suisse était de 21 %.

    A relever aussi : en 2012 les pays riches ont vu les demandes d'asile augmenter en moyenne de 8%, contre 33% pour la Suisse. http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/03/21/les-demandes-d-asile-en-hausse-de-8-dans-les-pays-riches_1851342_3224.html

    L'autre point débile c'est que le 0,5 % qui représentent les demandeurs d'asile hé bien ils ne se répartissent uniformément comme du beurre sur une tartine ! Ils vont se concentrer sur des bassins de population à fort création d'emplois ou dotés d'infrastrucutures importantes comme les grandes villes.

    D'autre part les demandeurs d'asile sont à leur arrivée logés dans des centres, et pour les habitants des villes ou villages qui accueille un centre de requérants d'asile le spot a quelque chose d'irréel. En effet, l'habitant d'un village de 500 personnes dans lequel il y a un centre de requérants d'asile de 100 personnes, verra le 0,5 % d'un oeil dubitatif. 

    Pour persuader les gens il fallait chercher un autre argument que celui-ci, car il est loin d'être pertinent.