Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le rap reçu à l'Elysée ou presque

Des paroles de rap utilisées comme slogan pour persuader les personnes de faire un don pour sauver des vies ! Quel chemin parcouru pour le rap !

IAM, rap, publicite, médecins du monde, ONG, on n'est pas nés sous la même étoile

Impensable, il y a vingt ans ! Le rap était voué à être une mode mélodieuse passagère pour jeunes désoeuvrés. En entrant par l'écriture dans la pub pour une ONG, c'est signe que cette musique a acquis ses lettres de noblesse.

C'est un signe de reconnaissance parce que la publicité est le reflet, le témoin de l'air du temps de notre société. Elle se dit subversive... En réalité, dans l'ensemble la publicité prend rarement les devants. Elle a toujours un train de retard sur les mœurs. En fait, elle les formalise à sa sauce. La preuve en est que le hip-hop était utilisé depuis un moment comme bande-son dans des films grand public alors que dans les publicités françaises c'était le silence absolu.

Fait curieux, il n'est pas rare d'entendre des gars de soixante-dix piges de te parler de NTM ou de IAM, ça aussi c'est un signe qui ne trompe pas.

Le rap a enfin le droit de cité, c'est écrit blanc sur noir. Qu'il est quand même loin l'âge d'or du rap avec NTM, IAM, La cliqua, Arsenick, Assassin, etc...

 

 

 

Les commentaires sont fermés.