Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

humour

  • Développe ton "sur-toi" avec le dalaï et application à l'appui

    Mon sourire prend toute son ampleur au contact de cette publicité Orange.  Une vrai-fausse dénonciation de notre monde qui s'enfonce toujours plus dans le virtuel et dans un inquiétant hyper présent. C'est bien vu, ça aurait pu être l'oeuvre d'un dessinateur humoristique du canard enchaîné ou d'un autre canard.

    Publicité Orange, application, ricochet, humour

    Beaucoup sont à l'affût perpétuel de la dernière phrase drôle sur twitter ou de l'application dont personne n'a pensé parce que dans le fond ça sera utile peut-être une fois dans une vie.  Et que dire des applications  qui comptent tes pas, ton taux de cholestérol et qui te l'envoie presque en direct au secrétariat du samu et cette autre qui analyse ton humeur pour le suivi de ton psy ? y a même un type qui a inventé une application "Am I Going Down?", qui calcule les chances de ton avion de s'écraser. Il faut entrer le nom de la compagnie, le type d'avion, etc..


    Un monde de l'hyper présent mais présent pour personne. Tout va plus vite qu'avant et en réaction les corps crient au calme.  Face aux conséquences de cette accélération du temps ont émergé des livres de management personnel. A l image de ces auteurs bouddhistes comme Mathieu Ricard qui écrivent pour t'aider à vivre sereinement.

    En lire un, c'est magique ! Et hop, du jour au lendemain, tu envoies  balader tout le monde. Les vannes extérieures étant fermées,  tu deviens aussi paisible qu'un sage, ça marche donc !  Plus personnes pour te dire que fumer dans la chambre des enfants c'est pas top, que conduire aviné sur les couloirs de bus c'est mal.

    Puis un jour de lucidité, tu te réveilles en te disant mais merde qu'est ce qui m'arrive ? J'en ai plus rien à secouer du malheur ambiant, plus rien ne m' atteint même pas la souffrance des miens  !
    Oh putain de sort, je suis plus humain !!!  Alors tu dis merde à ces charlots de bonne foi que sont Ricard et ses potes qui vivent reclus dans des monastères loin de toute tentations et de marmailles à élever. Loin, loin, très loin de la paperasse administrative quotidienne, des lettres culpabilisantes d'ONG, de spam commercial,  de médias d'info en continu anxiogène.
    Pour eux c'est facile d'être zen quand leur seule responsabilité c'est d'actualiser le potager.

  • Noël passe et le "Christmas Depression Syndrom" reste

    Je suis tombé par hasard, lors d'une de mes consommations d'ondes radio, sur une chronique de Patrice Bertin, dédiée à Noël et captée sur France-Info.

     

    J'ai appris dans cette chronique qu'il existait un "Christmas Depression Syndrom"; syndrome bien réel attesté par les psychiatres. 

    Selon moi, ce syndrome qui frappe en ce moment sur tout le territoire est un mal transmis par le Moustique "ChristmasChikenGoût-de-Gras" pas par Noël. On peut critiquer le Pape, le président mais pas Noël ni le Dalaï Lama (je vais me payer d'ailleurs dans un prochain billet)

    Je me dis que la situation n'est pas si dramatique que ça, il n'y a pas eu une envolée d'agressions de Pères Noël !

    Heureusement car si ça devient un boulot à risque, les pères Noël auront droit à la retraite à 60 ans, l'âge à partir duquel un père Noël commence à avoir la gueule de l'emploi !

    Pour ma part, je constate que Noël n'a pas d'odeur. Voir autant d'athées critiquer la religion et leurs croyants à longueur d'année se réunir comme des fanatiques autour d'une fête religieuse, c'est effrayant de cohérence. Même si, à leur décharge, Noël a fait l'objet d'un subtil détournement marketing de la part du business. Les valeurs et la signification de cette fête a été dépouillée pour en faire un conte de fée pour casino.

     noël, syndrome, fête, chronique, humour, france info, patrice bertin


  • Une famille souhaite un bon Noël en vidéo à son entourage : plus de 12 millions de vues !

    Des coups de pieds dans la fourmilière enchantée de Noël, se perdent. Le raout le plus conventionnel et le moment moins vert de l'année nous tombe dessus chaque année. 

    Au même titre qu'il est difficile d'échapper au Mondial, Noël est incontournable et contrairement au Mondial, c'est toutes les années qu'a lieu la reconstitution de milliards de puzzles familiaux !

    Noël c'est massacre à la tronçonneuse et une raison valable de garder au moins une centrale nucléaire allumée pour que la fée uranium fasse fonctionner les guirlandes lumineuses et les rennes illuminés pour les fêtes. 

    En attendant de se transformer en astronaute de palace pour y subir une pression gastronomique de 3G dans l'estomac et 4 grammes de "Château fêtus" dans le sang, restons zen.

    Une famille, au lieu de la traditionnelle carte de Noël à ses amis, a utilisé la vidéo et l'humour. La vidéo narre les faits marquants de l'années des membres de cette famille plus que dynamique.